La clef

par Mademoiselle Citrouille  -  6 Juin 2015, 18:27  -  #Pensées

La clef

Ce que je vais vous raconter ici ne vient pas vraiment de moi, la métaphore n'est pas de moi mais elle me touche donc je l’évoque.

Certaines personnes sont des clefs.

On a déjà évoqué les anges.

La plupart des anges sont des clefs.

Mais certains ne rencontrent jamais leurs anges, ils ont par contre des clefs pour les aider à évoluer, à avancer.

Les clefs peuvent venir de l’intérieur mais également de l’extérieur.

Vous êtes une infinité de choses, vous vivez tellement de choses.

Dans ses choses il y a des douleurs, des douleurs parfois inexpliquées, parfois justifiées.

Il est possible de bien les vivres, de faire un travail naturel sur ses difficultés et d’avancer avec. Mais il est aussi possible que vous soyez en situation de faire les mauvais choix…

Au lieu d’affronter les douleurs vous construisez une jolie porte.

Une belle porte qui va vous permettre de mettre toutes vos douleurs, comme des gros sacs tout moche, et de les enfouir. Puis fermer à clef pour continuer.

Jeter la clef.

Et ne jamais la retrouver.

Sauf que les douleurs non résolues, les blessures non guéries ne se résolvent pas en les enfermant.

Alors il vous faut grandir, prendre du recul pour pouvoir accepter, affronter, et enfin les gérer.

Mais….

Vous avez perdu la clef… volontairement ou pas, consciemment ou inconsciemment.

Alors il vous faut en construire une, une qui sera capable d’ouvrir la porte, de vous sortir de cette situation, de faire un pêle-mêle entre vos failles et votre vie actuelle.

Remodeler une clef ce n’est pas aussi simple que d’aller chez un serrurier, c’est si complexe.

Nos portes fermées sont difficiles à ouvrir et il faut parfois des milliers de clefs, pour trouver la bonne.

Et la bonne clef peut mettre du temps à ouvrir la porte.

Parfois vous rencontrerez des gens qui seront la clef.

Parfois vous les laisserez vous échapper et il vous faudra trouver la clef par vos propres moyens.

Il n’appartient qu’à vous de décider de vous mettre à la recherche de la clef.

De la façonner, de la construire, de l’adapter à votre porte.

Une fois la porte ouverte il sera trop tard pour faire marche arrière. Il faudra affronter, affronter les non ‘s’-dits, les on’s’ dits, les pourquoi’s’, les comment’s’, les je sais-pas.

Réussir à gérer sa vie avec cette porte ouverte.

Avancer oui, mais avancer correctement.

Aller de l’avant oui mais ne pas enfermer les soucis au fond d’un lieu qui est fermé à double tour.

Apprendre à avoir la plus belle des vies avec ses douleurs et ses bonheurs.

Mademoiselle Citrouille

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :