Rêve à Vendre

par Mademoiselle Citrouille  -  28 Juin 2015, 13:16  -  #Pensées

Rêve à Vendre

Je t’ai vendu du rêve,

Et tu es devenu mon rêve.

Plus que tout.

Une insoutenable légèreté.

Une légèreté qui fait mal.

Une légèreté qu’il ne faut surtout pas gâcher.

Car la vie, le temps, le quotidien abîme les belles choses.

Il ne faut surtout pas regretter ce qui ne sera jamais.

Il ne faut surtout pas regretter car la vie donne des chances.

Des chances de construire, de déconstruire.

Des chances de rêver, de créer.

Des chances d’espérer, des chances d’aimer.

Mais aimer, aimer… aimer… ce n’est pas posséder, aimer c’est désirer.

Aimer ce n’est pas avoir, c’est vouloir.

Aimer c’est accepter de ne pas maitriser.

Aimer c’est perdre le contrôle.

Mon cœur est en deux.

Mon cœur se consume.

Je ne contrôle plus.

Je ne contrôle plus.

Je ne maitrise plus.

Pourquoi j’ai perdu le fil ?

Pourquoi mon souffle se coupe ?

Pourquoi la fissure est devenue une faille …

Pourquoi cette faille demeure …

Pourquoi toi, Pourquoi moi ?

Pourquoi tu étais sur ma route… ?

Pourquoi ?

Pour moi peut-être…

Pour toi peut-être…

Mademoiselle Citrouille

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Christian 28/06/2015 17:53

Joli texte... jolis maux d'amour... jolis rêves à vendre, jolis rêves à rendre... à rendre fou...
Jolie légèreté, vendue, rêvée, promise, et... impossible...
Aux frontieres de la légèreté, le regard, profond. Impossible mensonge. La vérité comme seul alibi à la vie...
Bravo Mandarine. C'est un délicieux plaisir de vous lire.

Mandarine & Ambre 28/06/2015 18:05

Merci Christian, merci... vos mots me touchent sincèrement, comme si vous étiez l'auteur de mes mots. Je vous remercie profondément pour votre message qui me va droit au cœur...