Choix de vie...

par Mademoiselle Citrouille  -  4 Octobre 2015, 10:08  -  #Journal Intime

Choix de vie...

Il est de ces moments dans la vie, ni joyeux ni malheureux.

Mais de ces moments qui font toute la différence. Qui sont tout un monde pour qui les franchit.

Il s’agit de ces moments où l’on se retrouve face à nos choix.

Bons ou mauvais.

Heureux ou douloureux.

Des moments qui nous retournent le cœur, la tête et le corps.

Qui nous donne le sentiment de ne plus maitriser.

Et surtout, de ne pas bien savoir, où l’on va.

Vous savez, parfois on trace dans sa tête, on trace des projets, des maisons, des bébés, un avenir et il nous guide. Il nous permet de mettre un pied devant l’autre chaque matin.

Et puis parce que finalement on ne veut pas de cette trajectoire on balance tout, on éclate tout.

Les certitudes que l’on avait, les croyances, les projets, les maisons et les bébés, on prend la feuille et on gomme tout.

On décide de réécrire l’histoire.

De repartir à 0, de repartir de rien, mais pas sans rien.

De se construire non pas la vie qu’il faut, mais la vie dont on a besoin.

Non pas la vie qui est convenable aux yeux d’autrui mais la vie qui convient à notre cœur.

Oh, elle ne sera pas parfaite cette vie, loin de là. Elle sera juste différente.

Cependant avant d’en arriver là il faut accepter des tas de choses.

Il faut oser faire des choix, oser prendre des décisions qui bouscule, et vous bouscule surtout…

Oser aimer votre vie comme elle est aujourd’hui.

Oser rêver à l’impossible.

Oser croire en vous et en ce que vous désirez.

Sur le papier (ou l’ordinateur du coup) quand j’écris c’est beau, ca donne envie, on se dit chouette je me lance.

Mais en réalité. C’est plus délicat.

Je suis entourée de gens fabuleux dans ma vie, et ce dans tous les domaines de ma vie.

Et pourtant, face à ses choix on est "alone"...

Les choix ...

Cela signifie être capable de les assumer, et d’avancer, de regarder droit devant.

Etre en mesure de faire face à vos portes secrètes et douloureuses.

Accepter que vous vous soyez trompé, qu’il faille recommencer, tout effacer et tout reprendre.

La vie professionnelle, la vie sociale, la vie amoureuse.

Pour réussir votre vie il faut l’accepter dans sa globalité, enfin je crois.

Il faut accepter vos périodes de remise en question, de doute, de tristesse.

Il faut accepter de « peter un cable ».

Et alors ?

Vous n’êtes pas obligé de vivre des choses grave, ou d’être en pleine dépression pour avoir le droit… vous aussi… de craquer.

Vous avez le droit, parfaitement de vous remettre en question, de remettre votre vie, vos choix, votre cœur en question.

On a tous besoin de tomber, de se faire mal, de s’écrouler un peu, de se montrer un peu plus faible… pour pouvoir rebondir.

Pour aller encore plus haut, pour faire des choses encore plus belles.

Le tout, c’est de savoir s’arrêter.

Savoir se dire, j’ai fait des choix, j’ai eu des moments de faiblesses mais maintenant…

Je lève la tête. J’ai de la volonté. J’ai confiance en moi et en mes choix. Je m’aime. J’accepte que ma vie soit différente. Et je me lève chaque matin en remerciant l’univers d’avoir une vie si merveilleuse.

D’avoir toutes ces choses qui rendent la vie plus belle et magique.

D’avoir une jolie maison avec des animaux qui y mettent de la vie.

Pouvoir écrire sur mon blog devant un bon café.

Avoir des copines en or toujours là pour moi.

Avoir une famille merveilleuse.

Avoir une personne d’une rareté sans nom dans ma vie. Un diamant.

Avoir cette capacité à écrire, à me libérer de mes émotions par ce biais.



Le soleil qui brille depuis plus d’une semaine (en Normandie) si ca c’est pas miraculeux.

Ma formation de sophrologie qui va changer ma vie.

Avoir trouvé ma spécialisation.

Avoir des projets pleins la tête.

Des désirs de fêtes foraines, de rireS, de tour du monde, de maison avec des volets bleus.

Avoir des rêves pleins la tête et le cœur et y croire plus fort que cela n’est possible.

Tomber sur des plumes d’ange dans la rue.

Lire des heures mystiques et faire des vœux tout les jours, à tout heure ou presque.



Décorer ma maison.

Danser jusqu’au bout de la nuit comme si j’étais seule au monde.

Boire des cocktails et rire de la vie.

Me sentir entouré, en sécurité et protégé comme jamais je ne l’ai été …

Ecouter des musiques d’amour en regardant des photos, des vidéos, des souvenirs fous.

Avoir une mouette et un cœur en cadeau.

Savoir que sur cette terre une personne m'aime à l’infini, au moins autant que je peux l’aimer.

Dormir, aussi, et rêver, et m’envoler et avoir ce don fou que mes nuits ressemblent à une douce réalité.

Avoir un jardin fleuri, et des pensées qui poussent dans mon jardin comme dans ma vie.

Me blottir dans mon plaid tout doux avec un thé.

Avoir de l’aide dans mon emménagement.

Avoir perdu 28 kilos en peu de temps, finalement.

M’être mise au sport, avec modération bien sur, mais tout de même.

Me promener le matin dans la campagne.

Faire le marché le samedi avec les odeurs de pain sorti du four.

Prendre des cafés sur le port le dimanche matin avec la brume.

Avoir froid, avoir chaud.

Un regard fou qui nous fait croire à un possible merveilleux.

Des discussions sans fin où l’on refait le monde à s’y envoler.

Des introspections qui me font réaliser et avancer.

Des bras qui me rassure pour me faire grandir.

Des musiques d’amour en boucle dans la tête.

Une maison propre.

Avoir réussi à monter toute seule (ou presque) des meubles IKEA.

Avoir fait des trucs de ma liste de rêves qui me paraissait inaccessible.

Voir que rien n’est impossible tout est possible.

Que la vie est cette chose magique qui rassemble un million de petits bonheurs un peu partout sur notre chemin.

Que la route soit pleine de gravier, ou d’herbe.

Que vous soyez en mesure de marcher pied nu ou non.

Que la route soit droite ou pleine de petits chemins et d’impasses.

Elle sera votre route.

Sans retour, mais avec des détours.

Une phrase (un peu bateau) dit : faites de votre vie un rêve et de vos rêves une réalité (un truc dans le genre)…

Alors oui faites cela, et vivez la vie la plus magique qui soit.

Ne regrettez jamais vos choix, si vous l’avez fait ce n’est pas sans raison, c’est que la vie vous réserve le meilleur.

Contentez vous de vivre chaque jour comme si c’était le dernier, de vivre avec folie, excès, bonheur et d’avancer droit devant vous.

Et surtout ....

Aimez, à en vivre, à en mourir.

Aimez, à en sourire, à en pleurer,

Aimez, à en rire, à en crever,

Aimez à en rever.

Aimez follement, passionnément, doucement.

L'amour et votre coeur comme seul voyage.

Du premier battement de votre coeur, au dernier.

Mademoiselle Citrouille

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :