Je t'en voulais, je t'aimais.

par Mademoiselle Citrouille  -  28 Novembre 2015, 21:42  -  #Pensées

Je t'en voulais, je t'aimais.

Parfois je t’en voulais,
D’exister.

De me rendre si vulnérable.
De me faire si fragile.

Parfois je t’en voulais,

De rester,

De m’aimer.

Je ne savais pas vraiment si j’étais à la hauteur,

De toi,

De tout ce que tu représentais à mes yeux.

De l’admiration que je te portais,

De toutes les qualités que tu avais.

Parfois je t’en voulais,
Tu étais cet amour,

Trop beau pour être vrai.

J’essayais parfois,

De te fuir,

De me fuir,

D’essayer d’oublier à quel point je pouvais t’aimer.

J’essayais,

Encore et encore.

Sans ne jamais y arriver.

Parfois je t’en voulais,

De m’emporter,

Dans ton univers,

Dans ton cœur,

Dans ta vie,

De m’emporter,

Dans nos absences,

Dans nos errances,

Dans nos souffrances.

En fait, je crois que je ne t’en voulais pas, je t’aimais.

Je t’aimais si fort mon Amour.

Je t’aimais si fort que je n’avais que ta vie pour seul rêve.

Je t’aimais si fort que je n’avais que ton nom au bout de mes lèvres.

Je t’aimais si fort que je n’avais que ton cœur dans le mien.

Mademoiselle Citrouille

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Pillule bleue 29/11/2015 00:18

L'amour vous porte Mandarine..
Laissez vous porter, emporter, transporter...
Laissez vos chavirer...
Laissez vous noyer...

Et nagez, nagez, nagez, nagez...

Mandarine Rouge 29/11/2015 07:51

L'amour est devenu le rêve de ma vie. Un rêve qui m'emporte plus loin que mes espérances sur le fil de la vie. Je chavire, dans ses bras ...