Indéniable chagrin

par Mademoiselle Citrouille  -  26 Décembre 2015, 22:48  -  #Pensées

Indéniable chagrin

J’y suis.

Seule.

Ici,

Un peu.

Et nul part.

J’aimerais partir.

Je suis dépassée.
Je suis abasourdie par cette vie.

Clouée au sol de t’aimer.

Noyée dans un indéniable chagrin.

Je m’enlise, je m’enterre.

J’en crève de ma solitude.

J’y suis.

Dans le noir.

Sans l’espoir.

Tes mots d’amours,

Tes mains sur mes hanches,

Tes lèvres sur les miennes.

Tout ce qui fait que je respire.

Que j’arrive à vivre.

J’y suis.

Ici,

Sans cela.

Je m’oublie.
Je me perd.
Je n’y arrive pas.

Je ne suis pas assez forte pour cela.

Je suis trop dépendante de nous.

Je suis trop dépendante de ta voix.

Je suis trop dépendante de toi.

Je ne vis plus.

Je survis.

Je crève intérieurement.
J’erre délicieusement.

Je ne sais plus si je dois continuer.

Je ne sais plus comment y arriver.

Le soleil a disparu de ma vie.

Je me plonge dans le sommeil.

Je me plonge dans l’oubli.

Je n’existe plus.

Je n’ai plus ni mes rires, ni mes larmes.
Je suis vidée de ma vie.

Mademoiselle Citrouille

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :