J'étais cette fille là - Chapitre 1

par Mademoiselle Citrouille  -  5 Décembre 2015, 20:08  -  #J'étais cette fille là

J'étais cette fille là - Chapitre 1

J’étais cette fille là,

Au fil du temps tu m’avais trouvé le nom qui me correspondait…
Je me rappelle encore le ton de ta voix… comme soulagée d’avoir enfin le terme exact…
J’étais cette fille là, j’étais une lolita, j’étais ta lolita.

Qui te pousse à m’aimer, sans que tu saches vraiment pourquoi.

J’étais cette fille,

Celle qui met le bordel dans ta tête, et qui te retourne l’estomac.

Celle qui te met le cœur en vrac et te ronge jusqu’à ce que tu sois vide.
J’étais un rubiskube à moi toute seule.

Multi faces, multi personnalités…

Tout et son contraire, je ne savais pas moi même ce que j’étais vraiment.

Je crois surtout que ca me coutait de le savoir.
Alors je faisais mine de sourire.

Je t’entends encore me dire avec un sourire au coin des lèvres que j’avais une jolie carapace.

Et puis que j’avais bien raison de m’y cacher si ca me faisait du bien, mais tu me disais aussi ne sois pas dupe …

Je n’étais pas dupe, j’essayais vraiment d’aller bien.
Voilà j’essayais vraiment d’aller bien.

Je le répétais à tue tête je vais super bien, méga bien, génialissime.

J’étais juste l’ombre de moi-même, qui marche on ne sait ou vers je ne sais qui…

Celle qui fonce dans un mur, qui sait qu’elle va souffrir mais qui s’enfonce, qui avance encore.

Je tournais en rond.
Je gigotais dans ma maison.

Tournicoti, tournicota.

Je ne voyais plus vraiment la lumière du jour.

Je n’avais pas tellement envie de la voir.
Où peut être que si, peut-être que je manquais d’air.

J’étais si bien dans ma bulle, que je ne savais plus.

Si j’avais envie d’y rester, ou si j’avais besoin d’en sortir.

A la fois j’étais rassuré dans mon monde, avec un peu de toi dedans.
Et puis j’étais aussi paniqué de rester la dedans, un peu claustrophobe sur les bords la fille.

Puis tu vois avant toi j’ai été tellement de fille à la fois que je savais plus vraiment qui j’étais.

Je dis avant toi car avant toi j’ai été un million de nanas différentes et puis aujourd’hui je croyais savoir qui j’étais.

Je dis ca parce qu’en réalité je crois que je n’en savais rien.

C’était flippant.

Mais ce que je sais c’est qu’avant toi je n’étais pas grand chose.

J’étais une fille fragile avec un cœur en mousse.

Puis maintenant j’étais devenu une fille fragile avec un cœur en sucre.

Un truc du genre.

Tu vois tu étais le seul que j’aimais.

Le seul que je n’avais jamais aimé.
Ah oui y avait des gens autour de moi que j’aimais oui oui,.. Oui.

Mais pas comme je t’aimais toi.

Tu étais arrivé dans ma vie comme un rêve et tu étais devenu ma vie.

Tu étais le père que j’ai toujours voulu avoir.

Tu étais mon meilleur ami à qui je disais tout.
Tu étais mon frère avec qui je partage ma vie.

Tu étais mon amant avec qui je vivais follement.
Tu étais ma vie avec qui je vivais tous les moments de bonheur de mon existence.

C’est dur tu sais d’aimer et d’être libre.

Je ne sais toujours pas si on peut vraiment être libre quand on aime.

Tu crois toi qu’on peut ?

Tu crois qu’on peut continuer à faire comme si plus personne ne comptait pour nous…

Comme si on ne vivait que pour nous ?

Tu crois qu’on peut continuer comme avant ?

Comme avant de rencontrer ce truc bizarre.

Ce truc qui ressemble à de l’amour.

Mademoiselle Citrouille

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :