Belle année mon Amour

par Mandarine Rouge  -  1 Janvier 2016, 17:00  -  #Pensées

Belle année mon Amour

Voilà,

Nous y sommes.
Et j’ai mal.

Si mal.

Et j’ai le cœur qui en crève.

De tes lèvres sur les siennes.

Et j’ai le cœur qui en crève.

De ta peau près de la sienne.

Et j’ai le cœur qui en crève.
De ton absence.

Voilà,

Nous y sommes.
Et j’ai mal.

Plus mal encore que je ne l’aurais pensé.

Que j’aurais pu l’imaginer.
Je ne sais pas ce qu’il se passe.
La terre qui s’ouvre sous mes pieds.

Qui s’ouvre sous ma vie.

J’ai le cœur qui se déchire de ton absence.

De ton absence ce soir.

Cette nuit.

De ton absence à cette heure là.

A l’heure ou les gens sont heureux.

A l’heure ou les gens font des vœux.
A l’heure où l’on doit rire.

A l’heure où l’on doit vivre.

Je ne sais pas où l’on ira.

Je ne sais pas ce que l’on sera.

Mais ce soir j’en crève.

De savoir tes lèvres sur les siennes.
De sentir ton parfum près du sien.

De sentir sa présence dans tes bras.

J’en crève de cette distance.
De ne pas être ton unique.

De ne pas être la seule.

De devoir te partager.

De devoir le supporter.

Sans vraiment y arriver.

J’en crève de jalousie.

De ce baiser que tu es en train de lui donner.

J’en crève de jalousie.

De ce baiser de bonne année.

J’ai vraiment mal comme tu ne peux même pas l’imaginer.
J’ai vraiment mal comme tu ne peux même pas l’envisager.

Nous y sommes.
Et je suis seule.
Là,

A me rappeler à quel point il n'y a pas d'amour,

Il n'y a que des preuves d'amour.

Et à imaginer ton baiser sur ses lèvres.

Pendant que l’absence m’embrasse le cœur.

Belle année mon amour,

J’en crève.

J'ai le coeur qui se décompose.

Mais.

Je t’aime.

Mademoiselle Citrouille

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Nathalie 02/01/2016 10:08

Oh mon dieu....c'est si vrai tout ça...la vie quoi...c'est seulement un passage...cet instant qui fait si mal....toute ma tendresse ❤

Nathalie 03/01/2016 15:43

Mademoiselle Citrouille 02/01/2016 18:41

.... Merci beaucoup Nathalie. Cela me touche votre commentaire... Des bisous. Merxi de me lire.