Le renard

par Mademoiselle Citrouille  -  1 Janvier 2016, 18:51  -  #Journal Intime

Le renard

Coucou toi,

Ca va ?

Tu es là ?

Voilà parce qu’en fait je viens de finir pour la centième fois de ma vie de lire LE PETIT PRINCE.

Tu sais, c’est mon livre préféré.

Faudrait que tu me le lises, tu comprendrais mieux.

Il a un peu inspiré ma vie ce livre. Ou plutôt ma planète.

Oui car ma vie est pas vraiment semblable à ma planète.

Mais heu… voilà c’est long à expliquer si tu ne l’as pas lu.

Tu ne pourras pas comprendre que pour moi ce n’est pas juste une histoire.

Ce ne sont pas juste des mots sur le papier, et des idées dans la tête.

C’est bien réel.

Tu sais.
Si j’ai tatoué le renard sur mon corps.

Si j’ai tatoué cette phrase sur moi c’est parce que c’est vraiment réel tu sais.

Et la dernière fois tu te souvient j’ai vu un renard sur la route.

C’est un signe non ?
Un peu comme les plumes d’anges sauf que là c’était un renard sur ma route quoi.

Et puis moi qui roule toujours comme une dingo et ba ce jour là je roulais doucement.

C’est un signe qu’il fallait que je le vois bien de près.

Il m’a souris, il a traversé la route.

Et puis il a juste mis un peu de bonheur dans ma tête et mon cœur pour toute la journée.
Bon reprenons nos moutons.

Et dans l’histoire à un moment le petit prince il arrive sur la planète ou il y a le renard tu vois ?

Et heu le renard au début il lui dit qu’il peut pas communiquer avec lui parce qu’il n’est pas apprivoisé.

Alors il ne préfère pas jouer, tu vois …

Et heu en fait, du coup le petit prince il demande ce que ca signifie apprivoisé ?

Alors le renard il lui dit en gros que ca signifie créer un lien avec l’autre.

Voilà (c’est un résumé à ma façon hein, pas de quoi se formaliser).

Et heu le petit prince il comprend pas vraiment encore, alors il demande encore ce que cela signifie créer un lien, des liens …

Et puis c’est là que le renard il dit.

« Si tu m’apprivoises, nous aurons besoin l’un de l’autre. Tu seras pour moi unique au monde. Et je serais pour toi unique au monde. »

Et là c’est trop triste.

Et quand je lis ce passage je pleure toujours.

Parce que je le comprends.

Je le comprends vraiment.

Je comprends chaque syllabe, chaque lettre, chaque son, chaque mot.
Il y a toute une histoire, toute une vie dans une seule phrase.

Et puis après finalement ba le renard il se laisse apprivoiser par le petit prince.

Et après le renard il pleure parce que le petit prince il va partir.

Il va s’en aller.

Et le renard il lui dit aussi que : « Tu deviens pour toujours responsable de ce que tu apprivoises.

Voilà tout est dit.

Et c'est triste. L'attachement. La dépendance.

Alors si toi aussi tu ne l’as pas lu ce livre magique alors vas y.

Vas le lire.

Allez qu’est ce que tu attends.

Et puis viens me le lire aussi.
Lorsque toi aussi tu auras compris.

Ah oui.

Et il dit aussi : « L’essentiel est invisible pour les yeux, on ne voit bien qu’avec le cœur ».

C’est pareil.

Voilà.
Ne viens pas me dire que tu as compris cette phrase.
Pleins de gens connaissent cette phrase mais personne ne la comprend vraiment.
Pour cela il faut avoir lu le livre. Et en avoir compris chaque lettre.

Pour cela il faut sentir la résonnance de ses mots, doux, et fragile dans ton cœur.

Allez, file, tu as de la lecture.

Et si tu lis correctement, si tu comprends tu rencontreras le renard.

Et surtout, fais lui des bisous de ma part.

Bon Voyage.

Mademoiselle Citrouille.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :