Souffre douleur du temps

par Mademoiselle Citrouille  -  8 Janvier 2016, 10:07  -  #Journal Intime

Souffre douleur du temps

Une seconde sans toi.

Je viens de te quitter.

Une minute.

Tu penses encore à moi.

Une heure.

Je ne t’ai pas encore quitté. Je suis là. Même loin.

Plusieurs heures.

Penses-tu encore à moi ?

Une journée…
M’as-tu oublié ?

Peux-tu seulement m’oublier ?

Une nuit…

Respires-tu encore ?

Oui ?

Est-ce que je te manque ?

Tu m’aimes ?

Tu penses à moi ?

Tu ressens ce manque ?

C’est douloureux ?

Que vais-je faire sans toi ?

Pourquoi c’est si long ?

Pourquoi c’est comme ça ?

Pourquoi ce n’est pas plus simple... ?

Un week end…

Comment on va y arriver ?
On va y arriver.

Pourquoi le temps ne passe pas plus vite lorsque tu me manques ?
Comment je comble ce temps sans toi ?

Comment je gère ma jalousie ?

Comment je fais avec ce manque ?
Comment je fais avec mes doutes ?

Et puis que fais-tu ?

Avec qui tu es ?
Penses tu à moi... ?

Est-ce que je te manque ?
Comment ?

Ecris moi.
Essaye de me voir.

Pourquoi tu n’es pas avec moi ?

Pourquoi la vie n’est pas plus facile pour ceux qui s’aiment ?

Et puis c’est long.

Si long.

Trop long
Bordel.

Pourquoi le temps s’arrête ?

Je vais faire des vœux.

Cela passera plus vite

11:11 – Nous deux pour la vie

22 :22 – Que tu vives avec moi

00 :00 – Que notre histoire dure toujours

1 :11 – Que le temps passe plus vite

2 :22 - ……

Avance, avance, je veux que le temps passe.

Est-ce qu’elle essaye de t’embrasser ?

Et puis est-ce qu’elle pleure et que tu dois la consoler ?

Non….

Me dis pas.
Mais si dis moi j’ai quand même envie de savoir.

Ah,

Un message de toi.

Je respire.

Je reprends de l’air.

Avant de devoir à nouveau affronter la solitude d’une vie sans toi.

La nuit.

Tu es ou ?

Pourquoi tu n’es pas là ?

Ca va durer encore longtemps tout ce cirque ?

J’attends tu sais.

Vraiment.

Patiemment.

Et puis même je comprends.

Mais heu….

Le temps il passe.

Et le temps il s’écoule.

Au rythme des regrets.
Pas de poésie.

J’avais dit pas de poésie ici.

Juste les faits.

Les instants.

Viens.

Viens.

On construira quoi ensemble ?

Une vie, des voyages, d’autres choses pour l’instant inconcevable ?

Tu penses à moi là ?

Tu es ou ?

Avec elle ?

Est-ce qu’elle te parle ?

Je n’espère pas.

Même savoir qu’elle te parle me blesse.

Allez.

N’y pense pas ma jolie.

Il t’aime.
Il pense à toi.
Il te le prouve.
N’ai pas de doutes.

Tu l’aimes.

C’est tout ce qui compte.

L’évidence.

Le coup de foudre.

Les rêves.

Arrête de penser en adulte.

Pense à lui.
Juste pour les beaux souvenirs, ceux qui sont derrières et ceux qui attendent de venir.

Bientôt avec lui.

Pour une minute.

Pour une heure.

Plusieurs heures.
Pour un jour.
Pour
une nuit.

Pour un week end.

Le temps d’un voyage dans son cœur.

Mademoiselle Citrouille

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :