Sous un train

par Mademoiselle Citrouille  -  13 Février 2016, 21:37  -  #Pensées

Sous un train

Elle était là.

A attendre.

C’était un peu devenu sa vie.

D’attendre.

Elle était là.

Sur le quai de la gare.

A attendre.

C’était une évidence ce soir.

Qu’elle allait prendre le train.

Elle était là.
Et il était là.

Son train.
A l’heure.

Elle était là.

Elle le regarda au loin.
Désabusée.

Déterminée.

Elle était là.

Inconsciente.
Le cœur vide.

Impatiente d’en finir.

Elle aimait la vie,

Mais elle voulait les anges.

Elle aimait rêver.

Mais elle voulait voler.

Elle était là.

Blessée.

Achevée.

C’était sa seule issue.

Elle aimait cet homme.

Mais il était devenu sa plus grande douleur.

Elle aurait donné sa vie pour lui.

C’est ce qu’elle s’apprêtait à faire.

Elle était là.

A attendre le train.

Pour le libérer.

Pour veiller sur lui.

Elle était là.

Les larmes au bord des yeux.

Le visage défait.

Elle avait peur bien sur.

Peur de l’éternité sans lui.

Elle était là.

Le train arriva.

Le bruit assourdissant.

Le sang.

Les étoiles

Les nuages.

Sa dernière pensée.

Lui.

Lui.

Toujours lui.
Ses soupirs.

Ses baisers.

Ses promesses.

Elle n’était plus là.

Elle n’attendait plus.

Elle ne respirait plus.

Elle était enfin à sa place.
Là-haut.

Elle était enfin une étoile.

Elle allait pouvoir veiller sur lui.

Elle allait pouvoir enfin dormir avec lui chaque nuit.

Il était là,

Il ne le savait pas.

Pas encore.

Il était là,

A l’attendre.

Sur le quai de la gare.

Sans savoir.

Qu’elle n’était plus là.

Mademoiselle Citrouille.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :