Mon doux poison

par Mademoiselle Citrouille  -  20 Mars 2016, 19:44  -  #Journal Intime

Mon doux poison

Un soir,

Comme bien d’autres,

Peut-être un peu différent.

Je ne doute plus trop.

Je n’ai plus vraiment peur.

Je suis rassurée.
Loin de toi.

Mais sereine.

Je t’ai en fond.

En fond de moi.

En fond de cœur.

J’ai envie de te parler,

Mais bon,

Ce n’est pas trop possible,

Pas que tu ne le veuille pas hein.

Mais tu ne peux pas trop.

J’écoute Delerm.

En fond.

Un peu comme un rappel à toi.

A notre soirée.

A tes baisers.

En fond.

Une musique pour me rassurer.

Comme on injecte un antidote.

A ce manque.

A cette absence récurrente.

Depuis toi, j’aime la musique.

Tu sais, vraiment,

Car quand j’écoute nos chansons,

Alors je suis avec toi.

Même si toi tu n’es pas là.

Quand j’écoute nos chansons,

Je suis avec toi,

Avec ton odeur,

Avec la douceur de ta peau,

Avec ton regard qui m’invite à l’amour.

Je pense à toi.

Mon amour,

Je suis en train de me dire.

Que je n’ai jamais connu cela.

Que je n’ai jamais ressenti cela.

Que tu fais de ma vie un rêve.

Que tu es un rêve à toi tout seul.

Que tu es mon rêve.

Toi tu es mon géant,

Au cœur fragile.

Toi tu es mon bonheur,

Qui fait fleurir mon cœur.

Et je t’écris.

J’aime ces moments,

Ou seule, j’ai le loisir, le plaisir de te penser, de te rêver,

Je t’écris.

Pour te rendre immortel.
Pour qu’à jamais ta vie coule dans mes veines.

Pour que ton regard, toujours, soit le poison qui crève mon ennui.

Pour que jamais je n’oublie.

Qu’on ne peut qu’aimer qu’une fois avec toute son âme.

Tu es cette fois.

Tu es mon âme.

Tu es mon cœur.

Tu es ma vie.

Je n’ai plus assez de mots,

Pour t’écrire mon amour.

Sa puissance.

Et cette absence.

Qui me ronge le cœur à mesure que le temps passe.

Pour t’écrire ma douleur.

D’aimer.

Pour t’écrire mon amour de cette douleur.

Mon amour de toi.

Toi ma moitié, toi mon doux venin.

Toi mon poison que j'avale pour que tu coules sans cesse dans mes veines.


Mademoiselle Citrouille

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :