Déraisonnable

par Mademoiselle Citrouille  -  14 Avril 2016, 21:06  -  #Journal Intime

Déraisonnable

Je vivais juste pour cela.

Pour tes larmes sur une chanson.

Pour nos disputes parfois sans raison.

Pour nos déraisons.

Je vivais juste pour cela.

Ta main dans la mienne,

Tes bras me serrant contre toi.

Tes rires que tu laissais au creux de ma vie.

A chaque instant ou tu étais là.

Je vivais juste pour cela.
Pour ta façon de me faire l’amour.

Pour ta façon de m’aimer.

Pour ta façon de me blesser.

Quand tu étais là,

Tout près.

Je n’avais plus peur de rien.

Il n’y avait que toi,

Toi, tes faiblesses, tes maladresses.

Toi, et tes rêves.
Toi, et tes peurs.

Quand tu étais là,

Tout près.

Je n’avais plus peur.

De rien.

Ni de tes doutes,

Ni de tes errances.

Et encore moins de tes absences.

Il n’y avait que toi au monde pour me faire vivre.

Pour me faire femme.

Alors je vivais pour cela.

Pour un petit jour par ci, par là.

Pour un baiser parfois ici, parfois là bas.

Alors je vivais pour cela.
Pour des rêves impossibles.

Pour une vie qui ne m’appartenait pas.

Pour une vie ou je n’avais pas ma place.

Je vivais pour cela.

Je vivais d’un rêve.

Je vivais d’un songe.

Et je mourrais davantage

A chaque départ.

A chaque absence

Et je me blessais,

Jour après jour,

Nuit après nuit,

Dans ta réalité,

Ou j'agonisais.

Doucement.

Discretement.

Ou j'agonisais.

De ton quotidien.

Où tu n’étais pas le mien.

Mademoiselle Citrouille

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :