Si "conne"

par Mademoiselle Citrouille  -  24 Avril 2016, 17:00  -  #Journal Intime

Si "conne"

Je me demande,

Comment un jour on bascule de l’autre côté, on fini par tout détruire, par faire des choix irréversibles.

Je me demande,

Ce que j'ai fait.

Pour en arriver là.

Sans toi.

Comment j’ai fait pour croire que c’était moi.
Que tu m’aimais,

Comment j’ai fait pour croire de tout mon être que tu la quitterais.

Je me demande vraiment.

Tu m’as écris : « t’es vraiment très conne, très orgueilleuse, très entière ».

Oui.

Je confirme.

Très conne.
D’avoir cru que tu assumerais.

Que tu finirais par lui dire.

Très conne.

D’avoir cru que tu m’aimais plus qu’elle.

Que c’est moi que tu tenterais de rattraper.

Que c’est moi que tu viendrais consoler.

Que c’est moi qui serais à l’origine de tes larmes, de tes rires.

Aujourd’hui tu me fais ouvrir les yeux.

Un peu malgré toi, je crois

Et je vois,

Quand elle pleure, tu accours.

Quand je pleure, tu fuis.

Quand elle désespère, tu la rassures.

Quand je désespère, tu fuis.

Quand elle défaille, tu la rattrapes.

Quand je défaille, tu fuis.

J’aurais aimé ne jamais écrire mes derniers mots.
Ne jamais penser que j’avais été comme toutes ces maitresses.

Comme, elles, qui se croient plus fortes car elles sont l’objet d’un amour indéfinissable.

J’aurais aimé ne jamais entendre mon cœur me dire, tu ne gagneras pas, pas cette fois.

Mademoiselle Citrouille.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :