Chagrin envahissant

par Mademoiselle Citrouille  -  28 Septembre 2016, 19:18  -  #Journal Intime

Chagrin envahissant

Je suis sortie et j’ai senti ce souffle d’air frais me parcourir le visage.

Ce souffle avait ton odeur, celle des moments ou l’on était ensemble.

Cette odeur si particulière au temps qui s’arrête entre tes bras.

Mais tu n’étais pas là.
Tu n’étais jamais là le soir à partir d’une certaine heure.
Je n’existais plus vraiment.

Peut-être dans tes pensées et encore…
Tu étais avec elle.

Tu vivais, tu mangeais, tu dormais avec elle.

Loin de moi.
Me laissant amère.
Mourir doucement.

Mourir intérieurement.

A petit feu.

Tu me laissais m’éteindre chaque jour davantage.

Avec pour seul antidote mon chagrin grandissant.

Mademoiselle Citrouille

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :