Et de nos doux réveils.

par Petite Plume  -  8 Avril 2020, 06:55

Et de nos doux réveils il ne restait que le sommeil.

Et mes rêves de gamine qui s’envolaient comme des pissenlits.

J’aurais voulu te croire encore, j’aurais voulu encore de tes promesses.
Mais plus rien, sauf tes silences assourdissants.

J’aurais voulu t’aider, t’aimer, te faire vivre une autre vie.

Mais je dois te laisser à la tienne, et construire la mienne.

De nous il ne reste plus rien, à part des souvenirs et des rêves.

Notre présent est absent.

Mon amour, lui, sans retour, sans détour.

Jamais ne s’effacera.

Jamais ne disparaitra.

Mais nous ne sommes plus rien, à ne jamais se tenir la main.

 

Princesse Plume

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :