Coup de gueule - SDF

par Mademoiselle Citrouille  -  14 Janvier 2016, 20:21  -  #Journal Intime

Coup de gueule - SDF

Gros coup de ras le bol.

C'est quand que les gens s'arrêteront cinq minutes pour regarder en face la misère ?

Pour voir en face la réalité d'un homme.
Sans rien.

Les gens ne mendient pas par plaisir, ce n'est pas un plaisir de réclamer de l'argent a des inconnus pour se voir octroyer du déni, du mépris.

Ce n'est pas un plaisir d'obtenir un euro au mieux.

Et dans le pire des cas seulement de l'indifférence.

De réclamer à une inconnue une paire de chaussettes pour ne pas crever de froid.

De devoir réclamer à manger....

De s'abaisser à cela pour juste espérer survivre.

Juste parce que le ventre tiraille.

Ce n'est pas un plaisir de dormir dans la rue.

Sur une plaque d'égout, dans un coin de porte.

De savoir que personne ne s'arrêtera jamais pour t'aider ou te donner de la chaleur humaine.

Ce n'est pas permis d'ignorer les gens.
Certains diraient qu'on les traite comme des animaux.

Mais j'aime trop les animaux pour faire cette comparaison idiote.

Il faut que cela change.

Bien sûr qu'on ne changera pas le monde.

Mais ce qui compte c'est la somme des petites actions.

On s'en fiche de ne donner qu'une pièce. Qu'un moment.

Ce qui compte c'est de le faire.

J'en ai les larmes aux yeux d'observer l'indifférence générale.

Pire que tout le dégoût qui se lit sur les visages.

Et si c'était vous ?

Et si votre vie basculait ?

Et si ce soir c'était fini ?

Votre lit, votre douche, votre repas chaud, votre téléphone, la chaleur d'un foyer.

Si c'était vous ?

Vos enfants ?

Vos parents ?

A la rue ?

Qu'on les laissait crever de faim et d'amour dans l'indifférence générale.

Je suis horrifiée.

Terrifiée.

Apeurée.

Par l'espèce humaine.

Pire que tout.

Au lieu du simple mépris.

Il y a le mensonge.

Vous n'avez rien ?

Même pas une petite pièce ..?

Alors vous pouvez avoir un sourire.

Une parole.

Un geste.

J'ai le coeur retourné de vivre autour de ces monstres d'idioties et de bêtises.

Ce qui m'horrifie davantage c'est qu'en réalité les gens qui donnent sont ceux qui ont le moins.

Je suis profondément choquée.

Qu'un être humain soit traité comme la dernière des merdes.

Que même regarder une personne devienne impossible.

Je suis terriblement affectée ce soir.

On accorde plus d'intérêt à la télévision, a des abrutis avides de célébrités, a des pseudos stars qui se pavanent en fourrure d'animaux morts.

Et j'en passe.

On accorde davantage de temps à se faire laver le cerveau qu'à donner un peu de vie.

On use la misère par l'indifférence de la différence.

Personne ne mérite de vivre la misère.

Ne vous pensez pas à l'abri.

Ayez un peu d'amour dans le coeur.
Pensez qu'un jour cela peut être vous.
Faites une place dans votre vie pour accorder de l'attention.

Pour observer.

Pour prendre le temps.

Laissez les choses venir à vous.

Il ne s'agit pas d'ouvrir votre porte monnaie au monde entier.

Juste d'accepter de donner un peu de votre temps où de votre argent lorsque l'occasion se présente.

Ce soir j'aime la vie et sa douceur.

Mais j'ai aussi une peine immense à observer l'indifférence, le mépris, le dégoût et la bêtise des gens.

Je me rassure il y a de belles personnes, de belles âmes sur cette planète.

Des gens qui savent aimer, donner.

Des gens qui méritent ce statut d'être humain.

Des gens qui méritent la vie qui leur a été offerte...

Pour les autres je ne vous souhaite que d'obtenir ce que vous êtes.

Mademoiselle Citrouille.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :