J'ai besoin d'un câlin ...

par Mademoiselle Citrouille  -  4 Janvier 2016, 21:16  -  #Journal Intime

J'ai besoin d'un câlin ...

Ce soir j'aurais juste besoin d'avoir un peu de réconfort.

Un câlin.

Tes bras.

Un peu de toi.

Un peu moins de cris.

Un peu plus de douceur.

Un peu moins de doutes.

Un peu plus de confiance.

En moi.

En toi.

En nous.

En la vie.

En notre évidence.

J'aurais besoin de ton regard amoureux.
De tes mains qui m'enserrent.

De ta bouche qui me réconforte.

J'aurais besoin que tu crois en nous.

Et en moi.

Juste un peu.

En tout ce que j'ai bousculé dans ma vie pour créer un nous.

Pour seulement créer un rêve de nous.

Je suis à toi.

Je suis pour toi.

Le reste n'a pas d'importance.

J'aurais juste besoin d'un verre avec toi, de refaire le monde dans tes bras, de coucher de soleil, d'étoiles, de nous, d'une nuit avec toi.

Je t'attends dans ma vie tu sais.

Je n'ai pas seulement le désir que tu en fasses partie.

C'est un besoin.

Une nécessité.

J'espère que tu m'aimes encore.

Que tu m'aimes assez.

Que tu me préfères plutôt pétillante que dans un bocal.

Que tu me préfères avec des ailes plutôt qu'avec une ancre aux chevilles.

Je ne vais pas voler tu sais.

Je ne vais pas m'envoler.

Je vais rester avec mes ailes déployés sur la terre.

Je vais y rester à côté de toi jusqu'à ce que tu puisses voler avec moi.

Je vais y rester jusqu'à ce qu'il ne reste que moi à tes côtés.

Tu sais.

J'aimerais bien ce soir un câlin.

Vraiment un câlin de toi.

Pour venir sécher mes larmes.

Pour venir faire mourir mes craintes.

Pour combattre le chagrin qui s'installe.

Et puis j'aimerais faire pareil avec toi.

Car même si tu ne le dis pas tu en as besoin aussi.

De mes bras.

D'un câlin.

Je crois que l'on s'aime vraiment beaucoup.

Trop peut être pour que ce ne soit pas explosif.

Mais c'est parfois.

Et souvent c'est juste parce que on est loin.

Physiquement.

Et puis que l'on se manque.

Beaucoup.

Et que l'on aimerait un peu plus souvent se coller l'un à l'autre.

On s'aime c'est tout.

Ce soir j'aimerais juste t'avoir près de moi.
Même pas.

Juste encore entendre ta voix.

Même pas.

Juste un mot de toi.

Encore.

Une ligne.

Pour m'apaiser.

Parce que tu me manques.

Beaucoup.

Et puis je viens de prendre conscience d'un truc.

Notre relation est un tunnel.

Avec parfois des puits de lumière.

Parfois on a même l'impression carrément d'être sorti de la.

Mais en fait non.

C'est un long tunnel.

Parfois plus difficile.

Parfois plus facile.

Mais tant pis.

Même si parfois on a l'impression que l'on se cherche.

Même si parfois on se retrouve.

Même si parfois l'absence nous fait peur.
Il faut vraiment que l'on soit fort.

Tu sais.

Vraiment.

Parce que c'est évident nous deux.

Et que fermer la porte aux évidences de la vie c'est enterrer son bonheur.

Et puis personne n'a le droit d'enterrer sa joie.

Sous prétexte de quoi ?

Que c'est difficile ?

Que c'est long ?

Qu'on ne sait pas comment on va y arriver ?

On s'en fout de comment, de quand....
Ce qui compte vraiment c'est que l'on va y arriver.

Car on avance.

Doucement.

Sûrement.

Difficilement.

Mais on y va ensemble.

Main dans la main.

Coeur contre coeur.

Vers nous.

Je t'aime tu sais.

Oui tu sais.

Mais je te l'écris car ce soir je sais que tu as besoin de l'entendre.

De le lire.

Je t'aime très très très fort.

Mademoiselle Citrouille

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :