Je vais attendre là, qu'on veuille bien de moi.

par Mademoiselle Citrouille  -  30 Novembre 2015, 22:23  -  #Pensées

Je vais attendre là, qu'on veuille bien de moi.

Tu crois quoi ?

Qu'on peut accepter de se laisser porter ?
Qu'on a le droit de ne pas décider ?

Tu crois vraiment ?

Pouvoir faire ta vie sans moi ...?
Sérieusement ?

Tu imagines...
Une vie sans nous ?

Essaye un peu ...

Allez essaye.

D'imaginer.

Ne plus entendre ma voix,

Ne plus composer mon numéro,

Ne plus me lire,

Ne plus te torturer devant mes maux d'amour,

Ne plus nous voir en photo,

Ne plus m'embrasser sur le quai de la gare,

Ne plus boire des verres avec moi,

Ne plus m'entendre chuchoter ton nom,

Ne plus me voir bouder,

Ne plus sentir mes bras qui te serre,

Ne plus sentir mes lèvres au creux de tes oreilles,

Ne plus avoir de fou rire avec moi,

Ne plus prendre soin de ma vie,

Ne plus tenir mes mains dans les tiennes,
Ne plus sentir mes lèvres contre ta bouche,

Ne plus regarder la mer en ma présence,
Ne plus me tenir dans tes bras pour sentir mon odeur,

Ne plus imaginer une vie avec moi,
Ne plus me faire l'amour,
Ne plus pleurer pour moi,

Ne plus t'inquiéter pour moi,

Ne plus rigoler avec moi,

Ne plus être exaspéré par moi,

Ne plus être jaloux,

Ne plus rêver de moi,

Ne plus penser à moi,

Ne plus te projeter avec moi,

La liste est longue...

Tu sais il existait ce temps...

Ou je n'étais rien pour toi.

Ou tu n'étais rien pour moi.

Ou nos existences étaient encore dans le néant.

Ou cupidon n'avait pas encore sorti ses sortilèges d'amour.

Ou nos regards ne s'étaient pas encore croisés.

Ou la vie était encore simple.

Ou nos cœurs vivaient paisiblement.
Froids mais fort.

Aujourd'hui c'est fini nos cœurs saignent.
Nos cœurs sont brisés, ensanglantés, déchirés de s'aimer.

Mon coeur est réduit à l'esclavage du tien.
Enchaîné à lui.

Enchaîné à vie à ta vie ....

Tu vois ...

J'y crois pas moi...

A une vie sans toi.

A une vie sans nous.

J'y crois pas moi....

Tu serais trop malheureux,

Chaque journée serait d'une infini douleur.
À chaque moment ton coeur se briserait davantage de mon absence, de mon errance loin de toi.

Tu peux essayer.

Je te sais assez fort pour l'accepter.
Pour accepter de te lever chaque matin le coeur déchiré.

Tu peux bien le tenter...

Mais j'y crois pas.

Si tu le fait.

Tu me détruit à tout jamais.

Alors je crois que je vais encore rêver.
Sans désespérer.

Je crois que je vais m'asseoir là.

Sur mon nuage.

Là ou personne ne me voit sauf toi.

Et puis je vais attendre.

Patiemment.

Longuement.

Avec légèreté et douceur.

Avec naïveté et peur...

Je vais attendre là sur mon nuage.

Je vais attendre là avec mes ailes.

Je vais attendre que tu te décides à venir errer dans l'univers avec moi.

Que tu décides que tu ne veux pas crever sans m'avoir aimé de toutes tes forces.
Sans m'avoir aimé de toute ta vie.

Alors je vais attendre là.

Une vie avec toi.

Des nuits près de toi.

Mademoiselle Citrouille

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Pillule bleue 01/12/2015 06:31

Touchante!

Pillule bleue 01/12/2015 07:01

Er bouleversante !!